Yamaha WaveForce 192XG

Conçue pour les fanatiques du jeu, les passionnés de musique et du traitement de son, la Waveforce 192XG apporte une nouvelle dimension aux performances et au rendu sonore de votre PC…

Pour donner ces noms fracassants et apocalyptiques aux cartes sons qu’ils réalisent avec amour, les constructeurs semblent tirer leur inspiration dans le dernier « shoot’em up » à la mode. Nous ne comptons plus les « Storm », « Blast », « Force » et autres consonances ludico-guerrières. Pourtant, ce genre de matériel n’est pas toujours adapté au sérieux et à la qualité de restitution sonore que nous serions en droit d’attendre.

Ceci dit, la dernière carte de chez Yamaha, la Waveforce 192XG, est un excellent exemple de compromis entre le prix et la qualité du produit. Grâce à l’utilisation du bus PCI pour un transfert réellement très rapide des données (contrairement aux cartes au format ISA, utilisant beaucoup de ressources processeur), aux deux synthétiseurs XG séparés, aux trois multi-effets, à l’ « interfaçage » MIDI et à une gestion du son spatial en 3D, cette carte apporte une qualité sonore phénoménale et irréprochable ; une qualité exploitable dans toute application musicale, ludique ou multimédia.

Le format XG de chez Yamaha est une extension du standard General MIDI. Selon votre processeur, vous pourrez accéder à un nombre variable de voies supplémentaires, à des fonctions d’édition sonore accrues, à de nombreux effets en temps réel et de multiples possibilités. Une qualité de rendu que l’on qualifiera sans crainte de redoutable et qui permet une expression musicale de haute fidélité. La WF192XG est dotée d’un synthétiseur acoustique virtuel, le Sondius-XG Virtual Acoustic (S-VA), utilisant des calculs mathématiques très élaborés. Cela permet de modéliser un son de manière extrêmement réaliste, particulièrement sur les cuivres et instruments à vent.

Cette carte ne nécessite, par ailleurs, qu’une seule paire d’enceintes, la WF192XG disposant d’un système d’effets 3D stéréo, unique en son genre pour recréer l’effet 3D des jeux et autres applications diverses.

A l’installation, côté caractéristiques, nous notons : entrée ligne stéréo, entrée micro mono, fonction d’écho digital, sortie ligne stéréo, sortie stéréo pour enceintes passives, interface MIDI MPU401, interface analogique et numérique pour manette de jeu, entrée CD audio interne, compatibilité totale avec le standard « AudioCodec 97 », convertisseur AD/DA 16 bits, fonction Full Duplex, matériel pour la lecture et enfin, enregistrement simultané de sources audio.

La fréquence d’échantillonnage va de 5 Hz à 48 kHz. La compatibilité Direct Sound est parfaite. A l’installation logicielle, pas de mauvaises surprises : aucun plantage ni d’installation inachevée.

Plus
Le rapport qualité/prix
La qualité du rendu sonore
La suite logicielle fournie

Moins
PC très rapide exigée pour obtenir la qualité maximum du synthétiseur
La documentation papier limitée

Niveau : débutant
Matériel nécessaire : Pentium 120 ou +, Windows 95/98/NT, 32 Mo de RAM, DirectXS ou +, port PCI, lecteur CD-Rom
Prix : 400 F environ

Avec en prime…
Yamaha fournit quelques logiciels avec la Waveforce.
XGWorks Lite : création et séquenceur musical gérant jusqu’à 100 pistes et tous les paramètres XG du synthé, de façon conviviale.
Classic 100 : lecteur de fichiers MIDI avec affichage graphique simultané.
YStation 32 : console de lecture et enregistrement de sources audio multimédia.
S-YXG50 : synthé MIDI virtuel disposant de centaines de sonorités et effets XG.
Ajoutons MIDPLUG & SoundVQ, utilisation sur le réseau Internet des fichiers MIDI XG, une compression de fichiers .WAV avec qualité CD pour diffusion et Tiny Wave Editor : puissant éditeur de fichiers .WAV.
Une version Shareware de DemonStar et une démo jouable de Final Fantasy VII sont également présentes.

Article réalisé par Ludovic Gombert en juin 1999 pour le magazine Computer Music n° 1

Back to Top