Westerns.com - Les films en ligne

Il était une fois dans le Web

Un nouveau service voit le jour sur Internet : le visionnage à la carte de films, en temps réel. Si le côté technique n’apporte pas de véritable révolution, l’aspect financier et social s’inscrit, lui, dans un cadre à plus long terme.

Réalisé par la société américaine Audionet, le site « Westerns » préfigure probablement ce qui sera l’un des marchés les plus importants de l’Internet de l’an 2000. Aujourd’hui, le Web demeure le plus souvent une simple vitrine où deux voies seulement sont ouvertes pour gagner de l’argent : la vente d’espaces publicitaires et l’achat de produits en VPC. D’ici peu, Internet fera sans doute concurrence aux magasins vidéo en proposant des titres de films à visionner en ligne, moyennant finances, évidemment.

Le baud, le bit et le modem

Dans la pratique, Westerns offre à tout connecté la possibilité de regarder dans leur version intégrale et en VO quelques bons vieux westerns. On se retrouve ainsi plongé dans l’univers de « La Dernière Séance » de Mr Eddy en voyant des titres comme « Judge Roy Bean », « Headin ‘ for the Rio Grande » ou encore « Lone Rangers ». Malheureusement, on est loin des incontournables films de Sergio Leone ou même des John Wayne et autres Richard Widmark… Le catalogue est pour l’instant restreint.

A l’heure actuelle, ce système n’en est qu’à ses balbutiements et reste réservé aux internautes patients. En effet, les limites techniques du réseau ne permettent pas encore d’obtenir une qualité de transfert fantastique. Pourtant, peu de moyens sont nécessaires pour accéder à la lecture des films sur le site : une carte son avec haut-parleur, un modem d’au minimum 28 000 bauds et le logiciel « NetShow 2.0 Player » de chez Microsoft que l’on peut télécharger à l’adresse : www.microsoft.com/netshow/download/player.htm. Il est disponible pour Windows 95/NT 4.0 en français et pour Windows 3.1, Windows NT 3.51/4.0, Macintosh et Unix, en version anglaise. Le résultat obtenu reste lié au transfert de données sur Internet. Si parfois le film se déroule correctement, la plupart du temps, on a plus la sensation d’assister à une succession d’images fixes.

Technologie d’avenir

Ce système ne pourra qu’évoluer et avec lui, les habitudes des utilisateurs, qui, à long terme, verront peut-être là une solution de remplacement à la cassette vidéo, ou pourquoi pas, à la télévision. Mais pour l’heure, il est clair que le petit écran occupe toujours une place importante. Certaines chaînes des bouquets satellites ont également compris le principe de la location de film, puisque, dorénavant, il est possible d’en réserver un par carte bleue et de le visionner lorsqu’on le souhaite, avec une qualité d’image et de son excellente. Côté Internet, parallèlement à la diffusion des films, est également proposée la possibilité d’acheter la cassette VHS, si le film vous a plu… Pour le lonesome surfer, le chemin est encore long à parcourir mais il est déjà tracé.

Article réalisé en 1998 par Ludovic Gombert pour le magazine Time Code

Back to Top