BLAKE ET MORTIMER - Jacobs et le Rayon "U"

Le Rayon "U" ou les prémices de Blake et Mortimer

On peut le dire sans se tromper, s'il n'y avait pas eu le Rayon U dans le journal Bravo! il n'y aurait probablement jamais eu Blake et Mortimer - ou du moins dans la forme que nous connaissons. Oeuvre la moins connue de Jacobs par le grand public et seul album hors série Blake et Mortimer, le Rayon U tient une place à part pour de multiples raisons. Alors qu'il est ré-édité en 2011 par les éditions de l'Age d'Or, dans sa version initiale, il était bon d'y consacrer un dossier.

Début des années 40, la Belgique est sous occupation allemande. Jacobs a du mal à trouver du travail dans les théâtres comme baryton. Il obtient parfois quelques contrats (et se fait appeler le baryton Dalmas) mais pour survivre il doit utiliser un autre de ses talents : le dessin.

Ainsi, il réalise, entre autres, de nombreuses illustrations pour des catalogues publicitaires pour de grands magasins. Avec l'aide de son ami Jacques Laudy qui travaille à l'hebdomadaire "Bravo!", il entre lui aussi dans ce magazine et commence par illustrer des contes et des nouvelles.

Bravo! est un hebdomadaire qui existe en version française et néerlandaise, créé en 1936 par le néerlandais Jean Meuwissen. De grands noms de la bande dessinée passeront dans ses pages comme Albert Uderzo (avec sa série Capitaine Marvel Jr), Jacques Martin qui signe sous le pseudonyme "Marleb" et bien sûr Alex Raymond et son Flash Gordon (renommé pour l'occasion : Gordon l'Intrépide).

Sa première illustration paraît le 31 juillet 1941. Les mois passent et Jacobs devient l'un des dessinateurs récurrents du journal, si bien qu'on lui confie une tâche ingrate : retoucher les planches de Gordon l'Intrépide (Flash Gordon) qui arrivent des Etats-Unis. Il doit ainsi colorier rapidement les planches noir et blanc et masquer autant que possible "les sujets féminins jugés trop dévêtus" (cf. Un Opéra de Papier).

Gordon l'Intrépide

Mais le stock de planches américaines arrive bientôt au bout et la direction de l'hebdomadaire est prise de court, ne pouvant en faire parvenir de nouvelles des Etats-Unis à cause de l'occupation. Seule solution : demander à Jacobs de faire du "faux" Alex Raymond. Tant bien que mal (et plutôt bien), Jacobs s'exécute et réalise ainsi 4 planches (scénario et dessin) afin de poursuivre l'histoire de Gordon l'Intrépide, entre le numéro 50 du 26 novembre 1942 et le numéro 52 du 10 décembre 1942. Il ne signa que 3 planches sur 5.


© Jacobs / Meuwissen

Mais deuxième coup dur, alors que jusqu'à maintenant la censure allemande ne s'était pas manifestée sur cette série, la voici qui décide de censurer Gordon l'Intrépide, jugée trop pro-allié. Jacobs doit donc stopper en une seule planche ! Ce sera fait dans le numéro 53 du 17 décembre 1942.

N°50 du 26 novembre 1942 (2e année) 1 planche
N°51 du 3 décembre 1942 (2e année) 1 planche
N°52 du 10 décembre 1942 (2e année) 1 planche
N°53 du 17 décembre 1942 (2e année) 2 planches

La direction de Bravo! propose alors à Jacobs de réaliser une histoire inédite, dans le même style d'Alex Raymond. Jacobs obtempère et pendant quelques semaines, prépare ce qui va devenir le Rayon U. Tout d'abord, il transpose les personnages principaux de Flash Gordon vers ses propres personnages, ainsi :

• Flash Gordon -> Lord Calder
• Zarkof -> Professeur Marduk
• Lungan -> Capitaine Dagon
• Empereur Ming -> Babylos III
• Ronald -> Major Walton
• Dale Arden -> Sylvia Hollis
• Ergon -> Sergent Mac Duff

Il va ensuite s'inspirer de l'ancienne série pour les costumes, les couleurs et réaliser une histoire de science-fiction (certainement l'une des premières par un dessinateur belge). Puis, au fil des planches, il va imposer petit à petit sa propre vision de la BD et ainsi modifier le style des phylactères ou encore tester des nuances de couleur inédites. Procédé qu'il mettra plus tard en application notamment avec Hergé pour la colorisation des albums de Tintin. Ce sera également une "marque de fabrique" Jacobs, que l'on retrouvera sur Blake et Mortimer (avec des albums comme Le Mystère de la Grande Pyramide ou La Marque Jaune).

Le Rayon U

Pendant 64 semaines, il va produire 64 planches dans Bravo! entre le numéro 5 (couverture du Rayon U + première planche) en date du 28 janvier 1943 et le numéro 15 du 6 avril 1944 (dernière planche). Les planches paraissent en dernière page (4e plat) en couleur. Toutefois, plusieurs pages se retrouvent à l'intérieur du magazine et de ce fait, ne paraissent qu'en monochrome.


© Jacobs / Meuwissen

blake_mortimer_jacobs_rayon_u_extrait1943 (3e année)
N°05 - 2 planches (dont la couverture et la première planche)
N°06 - 1 planche
N°07 - 1 planche
N°08 - 1 planche
N°09 - 1 planche
N°10 - 1 planche
N°11 - 1 planche
N°12 - 1 planche
N°13 - 1 planche
N°14 - 1 planche
N°15 - 1 planche
N°16 - 1 planche
N°17 - 1 planche
N°18 - 1 planche
N°19 - 1 planche
N°20 - 1 planche
N°21 - 1 planche
N°22 - 1 planche
N°23 - 1 planche (monochrome)
N°24 - 1 planche
N°25 - 1 planche
N°26 - 1 planche
N°27 - 1 planche
N°28 - 1 planche
N°29 - 1 planche
N°30 - 1 planche
N°31 - 1 planche
N°32 - 1 planche (monochrome)
N°33 - 1 planche
N°34 - 1 planche
N°35 - 1 planche
N°36 - 1 planche
N°37 - 1 planche
N°38 - 1 planche
N°39 - 1 planche
N°40 - 1 planche
N°41 - 1 planche
N°42 - 1 planche
N°43 - 1 planche (monochrome)
N°44 - 1 planche
N°45 - 1 planche
N°46 - 1 planche (monochrome)
N°47 - 1 planche
N°48 - 1 planche
N°49 - 1 planche
N°50 - 1 planche
N°51 - 1 planche (monochrome)
N°52 - 1 planche

1944 (4e année)
N°01 - 1 planche
N°02 - 1 planche (monochrome)
N°03 - 1 planche
N°04 - 1 planche
N°05 - 1 planche
N°06 - 1 planche
N°07 - 1 planche
N°08 - 1 planche
N°09 - 1 planche
N°10 - 1 planche
N°11 - 1 planche
N°12 - 1 planche
N°13 - 1 planche
N°14 - 1 planche
N°15 - 1 planche (dernière planche)

La dernière case de l'histoire se termine sur le texte : "Cependant que, éclairée par les rayons du soleil couchant, l'escadre victorieuse emporte les héros de tant d'étonnantes aventures vers la Norlandie et vers d'autres aventures plus merveilleuses encore.". Une suite était donc en chantier et serait probablement parue dans le magazine Bravo!.


© Jacobs / Meuwissen

Oui mais, entre temps Jacobs travaille désormais avec Hergé. Et, lorsque Raymond Leblanc (directeur des Editions du Lombard) lui propose de participer à l'aventure du lancement du journal Tintin, en créant sa propre série, Jacobs qui n'a plus les droits sur ses personnages du Rayon U (cédé à l'éditeur Jean Meuwissen), décide de tout transposer.

Ainsi, les personnages du Rayon U deviennent Olrik (Capitaine Dagon), Blake (Lord Calder) et Mortimer (Professeur Marduk), en prenant les traits de ses deux amis : Jacques Laudy pour Blake et Jacques Van Melkebeke pour Mortimer. Quant à l'histoire, Philippe Biermé nous apprend dans son livre "Biographie du Père de Blake et Mortimer - Edition l'Age d'Or", que Jacobs avait réalisé deux synopsis (l'un de 2 pages et l'autre de 6 pages) pour la suite du Rayon U, en faisant apparaître notamment un "espadon volant".

Les ré-éditions

En 1967, l'histoire sera publiée en noir et blanc dans la revue internationale de la bande dessinée "Phénix" (numéros 5, 6 et 7). Puis la même année, en avril, toujours en noir et blanc, sera édité un album (format à l'italienne) par le Cercle des Amis des Bandes Dessinées à Bruxelles (RTP), avec un tirage confidentiel de 250 ex.


© Cercle des Amis de la Bande Dessinée

En 1972, Jacobs signe un contrat avec les Editions du Lombard (alors qu'il n'a plus les droits) pour une ré-édition du Rayon U. Avec l'aide de ses amis Evany et Philippe Biermé, il donne un "coup de jeune" à l'aventure en l'adaptant au nouveau format des albums (redisposition des vignettes) et en modifiant les cases de textes. L'histoire est prépubliée dans le journal Tintin à partir du numéro 18 (30 avril 1974) au numéro 13 (28 mai 1974) qui verra un dessin humoristique en couverture avec un Jacobs en haut d'une pyramide assis sur un fauteuil et à ses pieds une carpette en forme d'Olrik. L'album sortira aux éditions du Lombard en octobre de la même année, avec une préface de Greg, alors rédacteur en chef du journal Tintin.


© Dargaud - Le Lombard

Lorsque les Editions Blake et Mortimer seront créées, Le Rayon U sera recolorisé et ré-édité dans un plus grand format en 1991, avec un tirage de tête (couverture et dos toilé, dans un emboîtage rouge toilé) limité et numéroté de 750 exemplaires (+ 50 hors commerce). Il sera ensuite disponible en version limitée (dos toilé) à 5 000 exemplaires dans la valise "Blake et Mortimer" qui comprend tous les albums de Jacobs.


© Editions Blake et Mortimer (Tirage de Tête toilé)

Enfin, dernièrement, il fut ré-édité en petit format dos toilé, afin de compléter la collection Blake et Mortimer vendue avec le journal Le Monde en 2008.


© Editions Blake et Mortimer (Petit format toilé)

Et en janvier 2011, ce sont les éditions de l'Age d'Or qui éditent en album, la version originale parue dans l'hebdomadaire Bravo!, avec un tirage de 1 500 exemplaires en français et 500 exemplaires en néerlandais.


© L'Age d'Or - Version française


© L'Age d'Or - Version néerlandaise

Back to Top